Bienvenue sur le site de la MDPH47   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenue sur le site de la MDPH47

 

1. L’Allocation adulte handicapé (AAH)

L’AAH vise à assurer à certaines personnes handicapées un minimum de revenus mensuels sous plusieurs conditions :

Modalités d’attribution

Pour avoir droit à l’AAH, il faut :

  • avoir un taux d’incapacité > à 80%

Ou

  • avoir un taux compris entre 50% et 79% tout en ayant une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi compte tenu du handicap (critères vérifiés par la CDAPH)

 

Le versement est effectué par la Caf ou la MSA en fonction des ressources et de la composition du foyer.

Durée d’attribution

  • taux > 80% : de 1 an à sans limitation de durée (sous certaines conditions)
  • taux compris  entre 50% et 79% : de 1 à 5 ans (sous certaines conditions)

Montant (au 1er avril 2022)

Le montant maximum de l’AAH est fixé à 916.86 € par mois (versement par la CAF ou MSA).

Elle peut être différentielle selon le niveau des ressources.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liens utiles :

www.service-public.fr

www.caf.fr
www.msa.fr

spacer Aide pour une demande de prestations financières
   Aide pour une demande de prestations financières
   

2. Le complément de ressources (CPR)

 

Le complément de ressources est supprimé depuis le 1er décembre 2019.

Toutefois, si vous perceviez cette aide jusqu'à cette date, vous continuez d'en bénéficier pendant 10 ans si vous remplissez les conditions d'attribution (liées à votre taux d'incapacité, vos ressources et votre logement).

 

Modalités d’attribution

  • avoir un taux d'incapacité > à 80%

Et

  • avoir une capacité de travail < 5 % (critères vérifiés par la CDAPH)

Et

  • avoir moins de 60 ans (critère vérifié par la Caf ou la MSA)

Montant (au 1er avril 2022)

  • 179,31  par mois (versement par la Caf ou MSA)

Durée d’attribution

Il peut être attribué pour 1 an ou aller jusqu'à la date butoire du 30 novembre 2029. (sous certaines conditions)

 

Si la CDAPH estime que votre situation justifie l’attribution de prestations financières, l’accord est transmis à l’organisme payeur (Caf ou MSA) qui vérifiera si vous répondez aux critères administratifs pour leurs versements.

  Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Les prestations financières adultes   1. L’Allocation adulte handicapé (AAH) L’AAH vise à assurer à certaines personnes handicapées un minimum de revenus mensuels sous plusieurs conditions : Modalités d’attribution Pour avoir droit à l’AAH, il faut : avoir un taux d’incapacité > à 80% Ou avoir un taux compris entre 50% et 79% tout en ayant une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi compte tenu du handicap (critères vérifiés par la CDAPH)   Le versement est effectué par la Caf ou la MSA en fonction des ressources et de la composition du foyer. Durée d’attribution taux > 80% : de 1 an à sans limitation de durée (sous certaines conditions) taux compris  entre 50% et 79% : de 1 à 5 ans (sous certaines conditions) Montant (au 1er avril 2022) Le montant maximum de l’AAH est fixé à 916.86 € par mois (versement par la CAF ou MSA). Elle peut être différentielle selon le niveau des ressources.                         Liens utiles : www.service-public.fr www.caf.frwww.msa.fr    Aide pour une demande de prestations financières     2. Le complément de ressources (CPR)   Le complément de ressources est supprimé depuis le 1er décembre 2019. Toutefois, si vous perceviez cette aide jusquà cette date, vous continuez den bénéficier pendant 10 ans si vous remplissez les conditions dattribution (liées à votre taux dincapacité, vos ressources et votre logement).   Modalités d’attribution avoir un taux dincapacité > à 80% Et avoir une capacité de travail < 5 % (critères vérifiés par la CDAPH) Et avoir moins de 60 ans (critère vérifié par la Caf ou la MSA) Montant (au 1er avril 2022) 179,31 € par mois (versement par la Caf ou MSA) Durée d’attribution Il peut être attribué pour 1 an ou aller jusquà la date butoire du 30 novembre 2029. (sous certaines conditions)   Si la CDAPH estime que votre situation justifie l’attribution de prestations financières, l’accord est transmis à l’organisme payeur (Caf ou MSA) qui vérifiera si vous répondez aux critères administratifs pour leurs versements.
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!